EvoKart offre un châssis à Antony Cardoso, vainqueur du Défi France !

Cardoso Recadré

 

Vainqueur du Défi France 2015 mi-juillet à Angerville en catégorie KFS Jeune, Antony CARDOSO s’est vu remettre son lot.

Après plusieurs années loin des pistes, Antony réalise un retour fracassant avec la pole position, victoire de deux manches, pré-finale et finale. Offert par EvoKart, Antony a pris possession de son châssis.

A l’occasion de sa venue chez Evokart avec Thomas BELLANGER qui l’a assisté lors de ce Défi France, nous en avons profité pour faire connaissance en leur posant quelques questions :

Quel est ton parcours en karting jusqu’à aujourd’hui ?

J’ai débuté avec l’ASK Bretigny en Formule FFSA Jeune en 2008 puis j’ai remporté la ligue Ile de France en 2009 dans cette même catégorie. En 2010, j’ai fais une saison de X30 et le Défi France à Layrac en KFS Jeune. En 2011, j’ai roulé en X30 et Rotax où j’ai participé à quelques grandes courses, cette saison fut difficile, ça m’a dégouté, ce qui m’a poussé à arrêter.

Tu as fait une pause pour tes études, c’est bien ça ?

Suite à ma saison 2011 qui m’a écœuré, j’ai décidé de me concentrer sur mes études. J’ai fais un Master II de Business Consulting à l’école PSB – Paris School of Business (Ex ESG Management School).

Pourquoi as-tu décidé de faire ton retour en KFS pour le Défi France 2015 à Angerville ?

J’habite en région parisienne, je viens juste de finir mes études, j’ai beaucoup roulé avec Sprint Motorsport de Guillaume et Thomas BELLANGER qui ont toujours soutenu le KFS. Pour nous, Angerville, c’est comme rouler à la maison, nous souhaitions vraiment ce titre !

Tu as réalisé un weekend presque parfait avec la pôle, victoires de deux manches, pré-finale et finale. Que penses-tu de l’organisation de cette course et du KFS tel qu’il est aujourd’hui par rapport à ce que tu as connu auparavant ?

L’organisation était très bien et meilleure qu’avant, celle-ci a bien évoluée. J’ai aussi trouvé qu’il y avait une bonne ambiance et beaucoup de convivialité alors que je ne connaissais pas grand monde, ce que l’on ne trouve pas dans d’autres catégories.

Sans être indiscret, tu as loué un kart à Sprint Motorsport et tu étais assisté par Thomas BELLANGER (vainqueur en 2007), quel a été ton budget pour faire cette course ?

Effectivement, Thomas a beaucoup travaillé sur la préparation du kart pour m’offrir un châssis parfait. Nous avons fait quelques séances d’essais à Angerville avant la course pour me réhabituer et être dans de bonnes conditions pour le Défi France. Niveau budget, c’est bien peu au regard du résultat !

Grâce à ta victoire, tu as gagné un châssis neuf, on imagine donc te voir sur les grilles de départ en 2016 au moins pour défendre ton titre, as-tu déjà prévu un programme sachant le changement de catégorie 150/160 Kg ?

Oui je serai là en 2016 en KFS 150 Kg et je compte bien défendre mon titre à Lohéac ! Je devrais aussi faire l’intégralité du Challenge Minarelli.

Pour finir, as-tu des choses à ajouter ?

Merci à EvoKart de faire vivre le KFS qui est la seule catégorie avec un budget accessible, si quelqu’un veut commencer, c’est par le KFS ! En revanche, je ne comprends pas le comportement de la FFSA vis à vis du KFS, ils devraient le promotionner et inciter les nouveaux pratiquants à débuter par cette catégorie. Je tiens aussi à remercier Guillaume et Thomas BELLANGER (Sprint Motorsport) grâce à qui j’ai démarré en karting et remporté cette année le Défi France.

Thomas, tu dois être satisfait du résultat de ton pilote ! Fut un temps, avec ton frère Guillaume, vous aviez de nombreux pilotes « clef en main » puis vous vous êtes essayés à l’endurance et à l’auto. Est-ce le vrai retour de Sprint Motorsport en KFS ?

Oui je suis forcement satisfait, on ne pouvait pas mieux faire ! Effectivement dans les années 2000 nous avions beaucoup de pilotes et nous avons eu de bons résultats, plusieurs fois champion de ligue IDF, vainqueur du Challenge Minarelli, plusieurs podiums en Coupe de France dont ma victoire en 2007, vainqueur du Défi France en 2010 avec Edouard FLEURY et cette année avec Antony. Nous souhaitions nous ouvrir à d’autres horizons mais les budgets ne sont pas les mêmes ! J’aime assister des pilotes, nous sommes prêts à accueillir plusieurs pilotes en 2016 mais nous souhaitons offrir une prestation de qualité et quand j’entends certains tarifs pratiqués, je ne comprends pas car pour ces prix il ne me semble pas possible d’apporter une prestation de bon et encore moins de très bon niveau. Si certains sont intéressés qu’ils n’hésitent pas à nous contacter !

Cardoso Recadré

Les commentaires sont fermés